Christ d’applique en bronze finement ciselé à perizonium court, France XVI° siècle

Mis en ligne par le 4 juin 2011

Christ d’applique en bronze à patine noire.
Son dos est évidé et l’absence de rivet derrière la tête permet d’affirmer que ce modèle n’a jamais été auréolé.
Le périzonium est court et la tête coiffée d’une couronne d’épines; ces deux caractères marquent une évolution profonde par rapport aux Christ d’appliques des XIV° et XV° siècles:
Christ d’applique auréolé en bronze, perizonium court, France XVI° siècle
Christ d’applique en bronze à perizonium court, France XVI° siècle
Christ d’applique en bronze à perizonium court, France XVI° siècle
Christ d’applique en bronze à périzonium court, bras horizontaux, France XVI° siècle

Ce Christ reprend le style de modèles classiques du début du XVI° siècle que l’on trouve dans de très nombreuses régions, mais nous noterons ici un traitement tout à fait original: la finesse des traits, le traitement du visage et de la chevelure et le soin apporté au dessin du thorax et des bras.
il ne s’agit pas d’une fonte reprise du modèle classique évoqué précédemment, mais il pourrait s’agir d’un des premiers modèles de cette typologie.
Cette figure d’applique n’a subi que très peu d’abrasions ce qui semble tout à fait exceptionnel.

Enfin, la région d’origine de ces figures d’appliques demeure incertaine. On localise des modèles proches dans les trésors de nombreuses églises en France, géographiquement très éloignées. Elles pourraient avoir été fabriquées dans plusieurs centres de production et au cours d’une période assez étendue du XV° au XVI° siècle.

France,fin du XV° ou début du XVI° siècle.

Hauteur de la tête aux pieds: 157 mm
Ecartement des bras: 147 mm