Christ d’applique en bronze à perizonium court, France XVI° siècle

Mis en ligne par le 4 juin 2011

Christ d’applique en bronze à patine brune.
Son dos est évidé et l’absence de rivet derrière la tête permet d’affirmer que ce modèle n’a jamais été auréolé.
Le perizonium est court et la tête coiffée d’une couronne d’épines; ces deux caractères marquent une évolution profonde par rapport aux Christ d’appliques des XIV° et XV° siècles.

Ce Christ est un modèle rustique très classique du début du XVI° siècle que l’on trouve dans de très nombreuses régions. Il semble difficile de dire si les Christ de ce modèle proviennent d’une région bien définie. Ils pourraient avoir été fabriqués dans plusieurs centres de production et au cours d’une période assez étendue.

Il semble que ces Christ aient pour la plupart été régulièrement utilisés… et nettoyés…
De ce fait la plupart des exemplaires connus ont été abrasés et le détail de la ciselure s’est estompé au cours du temps comme c’est le cas sur cet exemplaire.

Voici les liens vers 4 autres exemplaires comparables de ma collection:

France, début du XVI° siècle.

Hauteur de la tête aux pieds: 162 mm
Ecartement des bras: 162 mm

Remarques:

On pourra consulter une note décrivant un Christ comparable sur le site:
http://www.ecrandenuit.fr/collection-de-christs-1/page4.html

Il a été possible de dresser une liste des églises qui conservent des croix processionnelles portant cette typologie de Christ d’applique, la liste ouverte ci-dessous n’est pas exhaustive et a été établie en consultant la base Palissy:
http://www.culture.fr/Ressources/Moteur-Collections

  • église Saint-Pierre à Maxey-sur-Vaize dans la Meuse
  • église de Soueix dans l’Ariège
  • cathédrale Saint-Nazaire de Béziers dans l’Hérault
  • église d’Entraunes dans les Alpes Maritimes
  • église de Fabas en Haute-Garonne
  • église de Seix dans l’Ariège
  • église de Limony en Ardèche
  • chapelle du Moutet à Saint-Nicolas-de-la-Grave dans le Tarn-et-Garonne
  • église de Lavangeot dans le Jura
  • église d’Ouagne dans la Nièvre
  • église de Thoisy-le-Désert en Côte-d’Or
  • église de Dommartin-lès-Remiremont dans les Vosges
  • église de Vénosc en Isère
  • église de Mayres dans le Puy-de-Dôme
  • église de Naisey-les-Granges dans le Doubs
  • église de Jezeau dans les Hautes-Pyrénées
  • église de Sor en Ariège
  • église de Virieu-le-Petit dans l’Ain
  • église de Bordes-sur-Lez en Ariège
  • église Saint-Loup d’Etissac dans l’Aube
  • église de Brienne-le-Château dans l’Aube
  • église Saint-Projet de Cassaniouze dans le Cantal (Christ auréolé)
  • église Saint-Théophrède du Monastier-sur-Gazeille en Haute-Loire
  • église de Fabas en Haute-Garonne
  • église Sainte-Radegonde d’Azérat en Haute-Loire
  • église d’Eclans-Nenon dans le Jura
  • église de Courgenay dans l’Yonne
  • église d’Epeugney dans le Doubs
  • église de Pellefigue dans le Gers
  • chapelle de Ganillon à Pebrac en Haute-Loire
  • église Saint-Martin de Roquefort-sur-Garonne en Haute-Garonne
  • église d’Audelange dans le Jura (Christ auréolé)
  • église Saint-Julien à Saint-Julien-de-Coppel dans le Puy-de-Dôme
  • église de Bonnefontaine dans le Jura
  • église d’Orgibet en Ariège
  • église de Sainte-Hélène en Gironde
  • église de Saint-Jean-du-Castillonnais en Ariège
  • église d’Illartein en Ariège
  • église de Montiéramay dans l’Aube
  • cathédrale Saint-Pierre de Beauvais dans l’Oise
  • église Saint-Pierre et Saint-Paul de Donneville en Haute-Garonne
  • église de Morembert dans l’Aube
  • cathédrale Notre-Dame de Bayeux dans le Calvados
  • église de Camalès dans les Hautes-Pyrénées (Christ auréolé)

Deux croix processionnelle l’une du XVI°, l’autre du XV° siècle conservées au Musée de la Faience à Nevers portent des Christ d’applique analogues:
m015509_0004427_p.jpg
m015509_0004428_p.jpg

La distribution géographique de cette typologie de croix processionnelles est clairement définie par un couloir correspondant aux bassins du Rhône et de la Saône délimité au Sud par le département de l’Ariège, Au nord, par celui des Vosges avec quelques incursions dans le Massif central (Nièvre et Puy-de-Dôme).
Il est exceptionnel de rencontrer cette typologie à l’ouest de l’axe Montauban-Reims (les localisations « erratiques » étant les cathédrales de Beauvais et de Bayeux et l’église de Sainte-Hélène en Gironde).