ML17-0066b

Mortier d’apothicaire lyonnais en bronze à neuf contreforts et double registre de pastillages, début du XVII° siècle

Mortier d’apothicaire en bronze à patine brune. Sa forme est typiquement lyonnaise, caractérisée par une panse tronconique assise sur une base légèrement débordante et surmontée d’un large col soigneusement ouvragé. La panse de ce mortier est scandée de neuf contreforts tricuspides godronnés droits (B891) équidistants qui séparent autant de faces. Chacune des faces porte un […]


ML17-0049a

Mortier lyonnais à huit contreforts en ailettes et double registre de pastillages, France, début du XVII° siècle

Mortier en bronze à belle patine brune et très richement décoré. La paroi externe de sa panse est légèrement concave et assise sur une petite base moulurée débordante. La panse est surmontée d’un large col mouluré et décoré avec richesse et précision. La panse est scandée de huit contreforts (B952) disposés avec une extrême précison. […]


ML17-0047a

Mortier lyonnais à huit contreforts segmentés et à double registre de pastillages, France, début du XVII° siècle

Mortier d’apothicaire en bronze patiné, à panse tronconique assise sur une base marquée et surmontée d’un large col en encorbellement. Cette pièce présente une qualité de fonte exceptionnelle et on peut le rapprocher du Mortier Lyonnais à dix contreforts segmentés et à double registre de pastillages, France, début du XVII° siècle. Ces deux pièces, très […]


ML17-0045a

Mortier en bronze à contreforts et six faces ornées de Saintes Figures, Lyonnais, début du XVII° siècle

Mortier d’apothicaire en bronze à panse tronconique assise sur une discrète base débordante et surmontée d’un col. La panse ce ce mortier est scandée de six contreforts tricuspides simples (B904) qui séparent autant de faces. Chacune des faces de ce mortier est décorée d’un motif central. Dans le sens des aiguilles d’une montre on discernera: […]


CL17-001a

Clochette « à dents » en bronze ornée de petits motifs religieux et ceinturée de filets à noeuds, Région lyonnaise, début du XVII° siècle

Rarissime clochette en bronze dite « à dents ». Sa robe concave ceinturée de deux paires de filets qui marquent sa séparation de l’épaule supérieure et de la panse inférieure. la robe de cette clochette est scandée de quatre motifs religieux typique du répertoire du Maître du seau Ramousse que l’on retrouve sur plusieurs mortiers d’apothicaires en […]


ML17-0042a

Petit mortier en bronze à six contreforts et à décors de Saint Jacques le Majeur, France, Lyonnais, début du XVII° siècle

Petit mortier en bronze à patine chocolat dont la panse tronconique, assise sur une petite base débordante, est surmontée d’un large col. La panse est scandée de six contreforts bicuspides godronnés droits (B920)  qui séparent autant de faces. Les faces sont toutes décorées du même motif représentant Saint Jacques le Majeur, fils de Zébédée auréolé […]


ML17-0036a

Mortier lyonnais à double registre de pastillages et muni de deux « pseudo » prises latérales en têtes de fou. France, début du XVII° siècle

Mortier d’apothicaire en bronze à patine médaille et à panse tronconique assise sur une petite base débordante et surmontée d’un col en encorbellement. La panse de ce mortier à double registre de pastillages est scandée de huit contreforts en ailettes bifides (B953) qui isolent huit faces étroites. Deux faces opposées sont ornées en partie supérieure […]


ML17-0035a

Mortier d’apothicaire en bronze à 7 faces et 14 pastillages variés montés sur un double registre, Lyon, début du XVII° siècle

Mortier d’apothicaire Lyonnais de qualité de fonte et en état de conservation exceptionnel. Sa panse tronconique repose sur une petite base très simple et est surmontée d’un large col en encorbellement marqué de trois filets. La panse est scandée de sept contreforts tricuspides godronnés droits (B891) qui séparent autant de faces. chaque face est décorée […]


ML17-0022a

Mortier d’apothicaire lyonnais en bronze à huit faces et double registre de pastillages religieux et de dauphins, France, début du XVII° siècle

Mortier en bronze orné d’un double registre de pastillages principalement religieux.
Huit contreforts tricuspides godronnés droits.
Travail de l’atelier du Maître de 1603, du Maître du seau Ramousse ou de Toine Cavet.
Lyon, France, début du XVII° siècle.


ML17-0021a

Mortier lyonnais à contreforts en tourelles et décor de soleils et fleurs de lys, France, XVII° siècle

Mortier en bronze orné de soleils et de fleurs de lys.
Huit contreforts en tourelles.
Travail du Maître du seau Ramousse.
Lyon, France, début du XVII° siècle.


ML17-0016a

Mortier lyonnais en bronze à contreforts et six pastillages distincts, France XVII° siècle

Mortier en bronze orné de six pastillages distincts.
Six contreforts bicuspides godronnés.
Attribution au Maître du seau Ramousse.
Lyon, France, début du XVII° siècle.


ML17-006a

Mortier Lyonnais en bronze à contreforts en hélices et à pastillages de lys florencés, France XVII° siècle

Mortier à six faces ornées de lys florencés.
Contreforts en ailes de papillon.
Attribution à Toine Cavet ou au Maître du seau Ramousse à Lyon au début du XVII° siècle


ML17-005a

Mortier lyonnais en bronze à contreforts tricuspides godronnés et orné de deux registres de pastillages, France XVII° siècle

Mortier en bronze à panse tronconique reposant sur un petit pied débordant. La panse est scandée de six contreforts tricuspides godronnés droits (B891). Entre chaque contrefort, les faces sont ornées d’un double registre de pastillages figurant: dans l’ordre représenté ci-dessous: – La vierge à l’enfant dans un ovale (B26) – Un buste de jeune homme […]


MSR1a

Mortier Lyonnais en bronze à contreforts et double registre de pastillages variés, France XVII° siècle

Mortier en bronze décoré de deux registres de 6 pastillages.
6 contreforts tricuspides godronnés droits.
Travail du Maître du seau Ramousse, début du XVII° siècle.


ML17-002a

Mortier lyonnais en bronze à contreforts en accolade et à pastillages de dragons, France XVII° siècle

Mortier décoré de dragons identiques sur ses 5 faces.
Contreforts en accolade.
Attribution possible à Toine Cavet, au Maître du seau Ramousse ou à leur entourage.
Lyon, début du XVII° siècle.