Mortier d’apothicaire en bronze à panse fortement nervurée décorée de feuilles, Lyonnais ou Val de Saône, XVI° siècle

Mis en ligne par le 6 mai 2012

Mortier d’apothicaire en bronze à panse légèrement tronconique (quasi cylindrique). La panse est marquée de profondes nervures circulaires en zone médiane et de petites nervures circulaires à proximité de son col et de sa base.
Le col est marqué de 5 filets.

Les nervures de la panse laissent un faible espace libre à son tiers inférieur qui est décoré de trois feuilles d’arbre chacune différente l’une de l’autre. Ces feuilles naturelles ont probablement été appliquées directement sur le modèle en cire. Leur combustion lors de la fonte a laissé leur empreinte: la trame végétale étant alors remplacée par le métal.
Ce type de décor extrêmement simple et très équilibré rappelle le décor des bougeoirs et seaux à eau bénite du XVI° siècle.

On peut rapprocher ce mortier du Mortier d’apothicaire en bronze à panse nervuré ornée de blasons et datée 1563, lyonnais ou Val de Saône.

Il s’agit là indéniablement d’une production selon une technique de fonte de cloches avec un modèle de base obtenu par tournage sur cire et une décoration par apposition de motifs (apposition végétale dans ce cas, par opposition à la technique d’apposition de petits carrés de cire décorés de motifs ou de lettres)
Ces décors de feuilles sont particulièrement rares. On peut les observer sur quelques productions du limousins à la dernière moitié du XVI° siècle ainsi que sur le gros mortier de l’apothicairerie de Louhans au début du XVII° siècle.

Technique de fonte de cloches.
Diamètre à la gueule : 149 mm
Diamètre à la base: 104 mm
Hauteur: 103 mm

Travail probable du Val de Saône du XVI° siècle à rapprocher du corpus du maître de 1555.

Remarque:

Mortier trouvé à Lyon où il était conservé depuis fort longtemps.