Mortier de Nantes à masques grotesques, France fin XVII° siècle

Mis en ligne par le 3 avril 2011

Mortier campaniforme en bronze sur large pied débordant mouluré en doucine de 90 mm de diamètre.

La panse campaniforme est orné de 3 masques grotesques en fort relief.

Le mince col en encorbellement est mouluré en doucine.

France, Travail du Maître de 1677 à Nantes, dernier tiers du XVII° siècle.

Diamètre à la gueule: 123mm
Diamètre à la base: 90 mm
Hauteur: 84 mm

Références:

Provenance:
Etude Chenu, Scrive et Berard à Lyon

Modèle comparable à ceux d’une série réalisée pour l’Hôtel-Dieu de Nantes, conservée au Musée Dobrée et au Château des Ducs de Bretagne.
Ce mortier peut être rapproché du mortier N°133 de la collection Vidal dispersée en 2002 par l’Etude Chaussin-Bremens-Guillaumot.
Il est à rapprocher également des
– mortier de la collection Michel Rullier (Fraysse 19 décembre 2012, N°86) de forme identique et décoré de masques grimaçant comparable qui porte l’inscription « V DU GUICHARD 1677 »
– lot 81 de la 2° vente de collection Rullier dispersée en 2010 par l’Etude Fraysse et Associés (cf. illustration ci-dessous).
A rapprocher également du mortier vendu à Nantes par l’Etude Kaczorowski-Derigny le 28 mai 2011 sous le numéro 232 et qui a rejoint ma collection.

Référencé A1693