Grand mortier de Nantes à masques de grotesques, France fin XVII° siècle

Mis en ligne par le 2 juillet 2011

Mortier tronconique en bronze reposant sur un large pied débordant mouluré en doucine de 115 mm de diamètre.

Le corps tronconique est orné de 3 masques grotesques en fort relief.
Les stries visibles sur la panse du mortier suggèrent une finition par tournage. On remarquera sous le pied du mortier une trace matérialisant ce qui semble être un axe de tournage.

On peut rapprocher ce mortier de ceux du Maître de 1677 bien que la facture de cet exemplaire soit d’une qualité remarquable, rarement rencontrée chez ce fondeur.
Cette différence technique peut s’expliquer par le fait qu’il s’agisse ici d’un mortier relativement plus grand que les exemplaires suivants aux décors néanmoins très comparables:

Le rebord en encorbellement est simplement mouluré en doucine, comme il était d’usage dans l’atelier du Maître de 1677.

France, travail de fondeurs nantais, Fin XVII° siècle, probablement atelier du Maître de 1677.

Diamètre à la gueule: 155 mm
Diamètre à la base: 115 mm
Hauteur: 113  mm

Références:

Provenance: vente aux enchères, Nantes 13 novembre 2010
Modèle comparable à ceux d’une série réalisée pour l’Hôtel-Dieu de Nantes, conservée au Musée Dobrée et au Château des Ducs de Bretagne.

Ce mortier présente des pastillages identiques au mortier N°133 de la collection Vidal dispersée à Lyon en 2002 par l’Etude Chaussin-Bremens-Guillaumot.

Référencé A1692