Mortier en bronze à contreforts en tourelle et à double rangée de pastillages, Lyonnais, début du XVII° siècle

Mis en ligne par le 8 novembre 2014

Epais mortier en bronze à panse quasi-cylindrique surmontée d’un col peu évasé.

La panse est scandée de six contreforts en tourelles dans l’esprit de ceux que l’on trouve sur certains mortiers du seau Ramousse, toutefois sa facture est bien éloignée d’un travail de ce fondeur.
Les six faces qui constituent la panse sont décorées d’un double registre de pastillages:
le registre supérieur porte des têtes de lions (motif inédit) alors que 5 éléments du registre inférieur sont ornés de fleurs naturelles (motif inédit), le sixième étant décoré d’une figure de Saint Antoine Abbé dans un rectangle (B90) qui fait partie du répertoire ornemental du Maître de 1603 et du Maître du seau Ramousse.

Le col est ponctué de 13 boutons (type B637)`

Technique de la fonte au sable
Diamètre à la gueule: 146 mm
Diamètre à la base: 98 mm
Hauteur: 129 mm

Ce mortier, bien que de forme atypique peut être rapprochée du corpus des mortiers lyonnais, probablement d’un suiveur du Maître du seau Ramousse au milieu du XVII° siècle.

Remarque:

Provenance: Hôtel des Ventes Nabécor, Nancy, Septembre 2014