Mortier bordelais à caryatides de deux typologies et à décor de fleurs de lys, milieu du XVII° siècle

Mis en ligne par le 8 mai 2016

MortierBordeaux1

MortierBordeaux2 MortierBordeaux3 MortierBordeaux4 MortierBordeaux5 MortierBordeaux6 MortierBordeaux7 MortierBordeaux8

Mortier en bronze à panse tronconique posée sur une base largement débordante et surmontée d’un fort col mouluré.

La panse de ce mortier est scandée de 8 cariatides alternant de deux modèles différents.
L’un des modèles de caryatides (aux bras croisés) est observé par ailleurs sur le Mortier en bronze à contreforts représentant un soldat casqué et à faces ornées de portraits de Louis XIII, Bordeaux, deuxième quart du XVII° siècle.
L’autre modèle n’a pas été référencé jusqu’à présent, néanmoins, son sommet représente une figure de grotesque qui a été décrite sur le Mortier en bronze à contreforts représentant des femmes de face, des joueurs de cornemuse et à faces décorées, Bordeaux, deuxième quart du XVII° siècle.

Le décor des faces est simple : il s’agit pour chacune des huit faces de l’alignement vertical de 3 fleurs de lys identiques à celles que l’on observe sur les mortiers cités précédemment.

Le col est décoré d’une frise constituée de 13 dauphins.

En rassemblant plusieurs critères propres à la typologie bordelaise, ce mortier apporte quelques éléments de plus qui permettent de mieux caractériser le corpus d’un fondeur singulier que nous oserons nommer « Maître de Bordeaux ».

Technique de la fonte au sable
Diamètre à la gueule: 151 mm
Diamètre à la base: 104 mm
Hauteur: 102 mm

Remarque :

Provenance: Etude Jezéquel à Rennes, le 4 avril 2016, lot 289

Ce corpus de mortier au riche décor est esthétiquement proche des mortiers dits « du Puy ». Certes, leur répertoire ornemental diffère, cependant leur forme est assez proche (augmentation du rapport des diamètres base/col).
On notera l’homologie des profils du col et de la base ainsi que, vue de dessous, la concavité de la base marquée par une légère dépression centrale et un anneau d’usure périphérique.