Parisian bronze mortar decorated with caryatids and angels. France, 17th century

Mis en ligne par le January 14, 2012

Mortier d’apothicaire en bronze de fonte relativement fine,  en forme de cloche inversée reposant sur une petite base moulurée de 97 mm de diamètre.

La panse de ce mortier est subdivisée en quatre faces séparées par des cariatides; chaque face étant ornée d’un grand pastillage de tête d’angelots. Ces pastillages remarquables semblent avoir été positionné selon une technique de fondeur de cloche: on notera le petit rebord anguleux à la base de ces motifs qui témoigne de cette technique.

Les cariatides sont la représentation de femmes à longs cheveux, sans bras, dont le seul vêtement est un petit pagne végétal. Les jambes de ces cariatides sont croisées et prennent pied sur la petite base moulurée tandis que leurs têtes arrivent pratiquement à la base du marli.

Le marli de ce mortier est relativement étroit. simplement mouluré et dépourvu de tout motif ornemental.

Diamètre à la gueule: 150 mm
Diamètre à la base: 97 mm
Hauteur: 99 mm

Il s’agit très probablement d’un travail parisien du Maître de Provins, deuxième quart du XVII° siècle

Remarque:

Provenance: Commerce de l’art en région parisienne.
On peut rapprocher ce mortier du Mortier de Paris à contreforts en Termes et orné de têtes léonines, France XVII° siècle dont la conception est très proche.

On notera un marli comparable, bien que plus étroit. Les rebords sont conçus de la même façon et souffrent des mêmes imperfections que l’on retrouve fréquemment dans le travail du Maître de Provins.
Les pastillages sont en fort relief par rapport au corps du mortier, ce qui est encore un indice en faveur de notre proposition d’attribution.