Cloche en bronze décorée de fleurs de lys par Antoine Poisson, fondeur à Rouen, troisième quart du XVIII° siècle

Mis en ligne par le 24 juillet 2015

Cloche en bronze dont la robe est décorée de deux grosses fleurs de lys et du cachet de fondeur d’Antoine Poisson, Maître fondeur à Rouen.

Cette cloche peut être comparée à la Cloche de l’Astrolabe, navire de Paul Fleuriot de Langle qui fit partie de la flotte de Jean François de La Pérouse dans son entreprise d’expédition autour du monde en 1785.

Antoine Poisson est un fondeur dont on connaît encore de nombreuses cloches, bien que nombre d’entre elles qui, arborant les signes de la Royauté, furent détruites à la Révolution.
– Cloche à Portejoie dans l’Eure, fondue en 1750 en collaboration avec Gabriel Buret: inscription « GABRIEL BURET ET ANTOINE POISSON DE ROUEN MONT FAITE »
– Criquebeuf-sur-Seine: 3 cloches fondues en 1783
– Bouafles dans l’Eure: cloche fondue par Antoine Poisson père en 1783 en partenariat avec P.N. et J.B. Cavillier fondeurs à Aumale portant l’inscription « ANTOINE POISSON PERE FONDEUR A ROUEN »

On parle d’Antoine Poisson père, son fils se prénommait Antoine lui-aussi et lui succéda probablement à l’atelier. Il semble qu’ils furent tous deux inscrits sur les registres des fondeurs en 1774 et Antoine Poisson père était fondeur pour les Manufactures du Roi.

Claude et Antoine Poisson étaient des fondeurs réputés avant la Révolution, ils étaient encore inscrits sur le registre des fondeurs de Rouen en 1790.
on relate par ailleurs un dénommé Amable François Antoine Poisson né à Rouen le 23 juin 1768 et décédé le 1er octobre 1795, fondeur de cuivre à Rouen.

Hauteur: 182 mm

Diamètre: 165 mm

Remarque:

Provenance: Palais SVV, St Etienne, vente du 27 juin 2015, lot 164