Une publication récente majeure sur les Croix Processionnelles et leurs figures d’applique :

En préambule de l’exposition qui se tiendra en 2018 au Musée d’Art Sacré de Saint-Mihiel, les éditions Serge Domini viennent de publier un petit fascicule « Croix processionnelles françaises de la Renaissance à la Révolution » dont les textes ont été rédigés par Bertrand Bergbauer et Pauline Lurçon. Cette publication fait désormais référence.

C’est la première fois qu’une étude publiée met un peu d’ordre dans les typologies de croix processionnelles, ainsi que des Christ et des Vierges d’applique qui les ornent souvent. Ce petit fascicule est une aide précieuse pour dater et localiser géographiquement l’origine de ces objets encore trop souvent décrits de façon très approximative.
Cet ouvrage peut être commandé sur le site de l’éditeur :
www.serge-domini.fr/wa_ps_1_5_2_0/49-croix-processionnelles-françaises.html

croix-processionnelles-françaises

croix-processionnelles-françaises2croix-processionnelles-françaises3

 

 

 

 

 

 

J’en profite pour vous présenter Kata, assistant photographe…

Photo Dédicacée à Ollivier Ramousse

 

La série des plaquettes hagiographiques hispano-flamandes

Récemment redécouverte, une série quasi-complète des plaquettes hagiographiques hispano-flamandes a permis une approche plus précise et rationnelle de ces objets de dévotion. Certaines de ces plaquettes sont assez courantes d’autres rarissimes; leur qualité varie en outre énormément.
Cette série provient d’un antiquaire madrilène passionné qui a su en réunir et conserver les plus beaux exemplaires au cours de sa carrière.
Présentes parmi collections de plaquettes des plus grands musées (MET, National Gallery, Bargello, Museo Arqueologico de Madrid, Museo Lazaro Galdiano de Madrid), on considère que cette série a été crée à la charnière des XVI° et XVII° siècles parfois au gré d’inspirations italiennes et flamandes. Néanmoins des ateliers espagnols furent le berceau de leur production.
Un des points clé à considérer lors de la découverte d’une de ces plaquettes est, à notre avis, de déterminer quels sont les exemplaires « originaux » pour ne pas dire issus du tirage le plus précoce par opposition aux retirages qui ont été nombreux, jusqu’à notre époque et qui sont souvent de piètre qualité.

Les critères à prendre en considération pour évaluer la qualité (pour ne pas dire « l’authenticité ») de ces plaquettes sont leurs dimensions d’une part et la finesse des détails de la pièce fondue d’autre part. Les surmoulages, du fait de la rétractation du métal après la coulée, sont de taille plus réduite que l’exemplaire de référence. Au fur et à mesure des générations de surmoulages, la réduction est, de ce fait, de plus en plus marquée.
En parallèle de ce phénomène de diminution de leurs dimensions, les surmoulages ne gagnent jamais en qualité des détails, au contraire : une pièce de piètre qualité de fonte est assurément un surmoulage (généralement de facture récente). Enfin la qualité de la dorure est un critère intéressant à considérer en parallèle avec le degré d’abrasion des reliefs résultant de nettoyages trop souvent répétés au cours des siècles.

Cette série de plaquettes présente de nombreux Saints Chrétiens et certaines scènes de l’Evangile sous des versions rectangulaires ou ovales, pour la plupart en bronze doré mais certaines d’entre-elles semblent ne jamais avoir existé sous une version dorée. Outre le bronze qui est le métal généralement utilisé pour la fonte de ces plaquettes, on connaît des exemplaires en laiton, en plomb et en argent. Enfin certaines versions sont polychromes. La représentation du Miracle de Saint Antoine n’est ainsi connue que selon une version en plomb.

Inventaire des typologies connues  (les dimensions signalées sont « hors bélière ») :

  • l’Immaculée Conception :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
    • Ovale en bronze,
  • L’Annonciation :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
  • L’Adoration de Mages ou la Nativité :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (102/72 mm ?)
  • La Vierge à l’Enfant : (Typologie 1 – Vierge de Face)
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/73 mm)
  • La Vierge à l’Enfant : (Typologie 2 – Vierge de Profil)
    • Rectangulaire, exemplaire cité mais iconographie jamais publiée
  • La Sainte Famille :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré ( MET 102/71 mm ?)
  • L’Ecce Homo :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
    • Ovale, exemplaire de référence en bronze doré (111/80 mm)
  • La Descente de Croix :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré ( MET 102/71 mm)
  • La Pieta :
    • Ovale, exemplaire de référence en bronze doré (109/78 mm)
  • Le Christ Rédempteur :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré, cité mais iconographie jamais publiée
  • L’Ascension de la Vierge :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze, cité mais iconographie jamais publiée
  • Notre-Dame du Rosaire :
    • Ovale, exemplaire de référence en bronze doré (111/78 mm)
  • Saint Hyacinthe :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré
  • Saint Jean Baptiste :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré ( MET 102/71 mm)
  • Saint Jean Evangéliste :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence de taille plus réduite que les autres de la série, cité mais iconographie jamais publiée – Les 3 autres Evangélistes devraient hypothétiquement exister aussi
  • Saint Sébastien :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (102/72 mm)
    • Ovale, exemplaire de référence en bronze doré (109/78 mm)
  • Saint Simon :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (106/74 mm)
  • Sainte Juste et Sainte Rufine :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
  • Sainte Catherine d’Alexandrie :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze (103/72 mm)
  • Sainte Lucie :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (101/71 mm)
  • Saint Jérôme au désert :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/73 mm)
  • Saint François d’Assise recevant les stigmates :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/73 mm)
    • Ovale, exemplaire de référence en bronze doré (109/77 mm)
  • Saint François d’Assise en Adoration :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
  • Sainte Marie Madeleine :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
  • Saint Pierre :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/73 mm)
  • Saint Antoine de Padoue :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
    • Ovale, exemplaire de référence en bronze doré (107/76 mm)
  • Le Miracle de Saint Antoine de Padoue :
    • Rectangulaire, connue en un unique exemplaire de plomb, Variante de la précédente
  • Saint Diego de Alcala :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze (101/71 mm)
  • Saint Benoit :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/73 mm)
  • Saint Dominique de Guzman :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze (103/72 mm)
  • Saint Thomas : 
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze doré (103/72 mm)
  • Saint François de Paule :
    • Rectangulaire, exemplaire de référence en bronze (103/73 mm)

immaculadaconcepcion-collmorenor immaculadaconcepcionov-collmorenor anunciacion-collmorenor natividadr virgennino-collmorenor sagradafamilia-collmorenor eccehomo-collmorenor eccehomoov-collmorenor pieta-collmorenor pidedadov-collmorenor nostrasenorarosario-collmorenor santjacinto-collmorenor san-juanbautista-collmorenor sansebastian-collmorenor sansebastianov-collmorenor sansimon-collmorenor santajustayrufina-collmorenor santacatalina-collmorenor santalucia-collmorenor sangeronimo-collmorenor santafranciscoextasis-collmorenor santafranciscoextasisov-collmorenor sanfranciscoasisoracion-collmorenor santamagdalena-collmorenor sanpedro-collmorenor  santantoniodepadua-collmorenor sanantoniopaduaov-collmorenor sandiego-collmorenor sanbenito-collmorenor PlaquetteStAntoineR santotomas-collmorenor sanfranciscodepaula-collmorenor

 

référence: Antiquaria N°54, 1988, Jose & Rafael Chavez, Plaquetas fundidas de tema religioso